Chaque gestionnaire de mot de passe dispose de sa propre structure, mais aussi de sa propre interface d’utilisateur. Les fonctionnalités proposées sont d’ailleurs très variables d’un logiciel à un autre. Leur configuration repose malgré tout sur quelques critères de base applicables à toutes les solutions de gestion de mots de passe actuels. De l’installation à la synchronisation, en passant par l’installation des extensions pour navigateurs, comment fait-on pour configurer un gestionnaire de mot de passe ?

Configurer un gestionnaire de mots de passe par l’installation du logiciel

Les développeurs de logiciels gestionnaires de mots de passe proposent généralement des solutions compatibles avec différents systèmes d’exploitation. Les plateformes Windows, macOS et Linux figurent parmi les plus courantes en ce sens. Il existe également des versions pour smartphones dédiées aux plateformes iOS et Android. Ces versions sont disponibles au téléchargement depuis Google Play et App Store.

Force est de préciser que l’installation du logiciel en local n’est pas toujours obligatoire pour certains gestionnaires de mots de passe. Les extensions pour navigateurs intègrent en effet toutes les fonctionnalités de ces logiciels, et peuvent fonctionner de manière individuelle.

Définition du mot de passe maître

Après avoir installé votre gestionnaire de mot de passe sur votre ordinateur ou smartphone, vous serez invité à créer un compte sur la plateforme dédiée de votre logiciel. Par la même occasion, il vous sera possible de choisir votre formule d’abonnement pour le cas des solutions payantes. C’est aussi lors de la création du compte que vous devrez définir votre mot de passe maître. Le mot de passe maître est le mot de passe principal qui permettra de contrôler l’accès au logiciel et l’ensemble de ses fonctionnalités.

Ce mot de passe sera par conséquent demandé pour valider certaines actions, comme la délégation d’un compte d’accès d’urgence, l’ajout d’un nouveau compte avec un mot de passe secondaire, l’ajout d’un nouvel appareil ou encore la définition d’un second facteur d’authentification. Le mot de passe maître sera déterminant quant à la sécurité du logiciel et de l’ensemble de vos comptes. Il est par conséquent essentiel de choisir un mot de passe fort afin d’en limiter le risque de piratage.

Les extensions pour navigateurs web

Les extensions d’un gestionnaire de mot de passe pour navigateur permettent de gérer votre coffre-fort virtuel d’authentifications depuis Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Safari ou encore Opéra. Elles proposent un tableau de bord, vous permettant à titre d’exemple, de voir la liste de vos comptes, de modifier un ou plusieurs de vos mots de passe, de récupérer votre mot de passe maître en cas d’oubli ou encore d’activer et désactiver certaines options.

Ces add-ons intègrent aussi des fonctionnalités d’automatisation, telles que la récolte des informations d’authentification lors de la première session ou la saisie automatique. Les extensions sont accessibles depuis les banques de téléchargement respectives de chaque navigateur web.

L’importation et l’exportation des mots de passe

Certains gestionnaires de mot de passe offrent l’avantage de la compatibilité des bases de données de mots de passe secondaires avec les autres logiciels du marché. Il en est de même pour la plupart des navigateurs web, tels que Google Chrome, Mizilla Firefox et Safari. Cela permet à l’utilisateur de migrer facilement l’ensemble de ses mots de passe secondaires vers un nouveau logiciel de gestion de mots de passe.

La première étape de la migration consiste à exporter l’ensemble des mots de passe enregistrés sur un ancien gestionnaire de mots de passe ou sur un navigateur web. Cette option, souvent accessible dans les paramètres du logiciel ou du navigateur permet d’enregistrer la base de données de mots de passe en local sur l’ordinateur ou le smartphone. Le fichier ainsi obtenu peut être au format TXT, HTML, XML ou CSV.

La seconde étape consiste à importer le fichier contenant la base de données de mots de passe dans le nouveau logiciel. Il est de ce fait essentiel que le fichier précédemment importé soit pris en charge par le gestionnaire de mot de passe. Sur ce dernier, l’option d’importation est généralement accessible dans les paramètres. Une fois l’importation effectuée, l’ensemble des mots de passe secondaires sera enregistré sur le nouveau logiciel. Il est par la suite très important de supprimer définitivement de l’ordinateur, le fichier contenant la base de données de mots de passe.

La synchronisation multiplateformes

La fonction de synchronisation du gestionnaire de mot de passe vous permet d’accéder à vos codes d’accès où que vous soyez, quelle que soit la plateforme sur laquelle vous vous connectez. Chaque action menée depuis un de vos appareils est en effet pris en compte sur l’ensemble de vos ordinateurs et smartphones. Il peut s’agir de la modification d’un mot de passe, de la création d’un nouveau compte, ou encore de la suppression d’un compte de votre liste. L’option de synchronisation est proposée gratuitement sur certains gestionnaires de mots de passe, mais incluse aux formules payantes sur d’autres.